Oyakodon Baka

Blog généraliste.

lundi 5 octobre 2009

3615

Bonjour T, merci de ton message sur facebook.

Je n'ai jamais écrit ce genre de chose par e-mail, mais qu'importe, je tiens à te présenter mes plus sincères condoléances.
Je regrette la disparition de M. Je me joins à ta tristesse.

Il m'avait dit être malade, qu'il voulait vaincre cette m****, qu'il avait eu des cures de chimiothérapie. Mais je n'avais pas eu de nouvelles récentes.

Tu te demandes peut-être d'où je connais M, en fait ça va peut-être te surprendre mais je ne l'ai jamais rencontré dans la "vie réelle".

Cela dit, il a énormément compté pour moi.

Notre premier contact remonte à il y a presque 20 ans, à l'époque où il travaillait chez Nintendo. Il était "conseiller Nintendo", répondait aux messages minitel des joueurs qui avaient une difficulté dans un jeu. A cette époque j'avais 14 ans, j'étais en perpétuel conflit avec mes parents, je ne voulais rien faire de ma vie, et je me suis réfugié dans les jeux vidéo.

A force de discuter de jeux, j'ai fini par me connecter quasiment chaque jour au serveur minitel, par habitude, pour parler avec lui, de tout et de rien... Nous avons sympathisé et une petite complicité s'est établie. Il m'a même donné le numéro de sa ligne directe chez Nintendo et de son domicile, ce qui m'a beaucoup touché, cela sortait complètement du cadre de son travail. Nous étions un peu des "potes" mais avec le recul, je pense qu'il a joué pour moi le rôle d'un grand frère. Il m'a donné de précieux conseils, il m'a dissuadé de faire certaines bêtises, et je ne pourrai jamais assez le remercier pour ça. Je peux dire qu'il a marqué ma vie. Encore maintenant, certaines de ses paroles me reviennent régulièrement, comme des flash.

J'ai passé mon bac, fait des études. J'ai fait quelque chose de ma vie. Et je n'oublierai jamais qu'à une époque un peu critique, j'ai eu besoin d'un ami, d'une oreille attentive, et qu'il a été là pour moi.

J'ai repris contact avec M via internet, par Copains d'Avant et par facebook.
Tu sais, on a un peu parlé mais ce n'était évidemment plus le même contexte.

J'aurais aimé pouvoir lui dire tout ce que je viens de te dire. J'y ai souvent pensé mais je n'ai pas osé. Je ne sais pas vraiment pourquoi.

Et si tu savais comme je le regrette, à présent.

Je ne voulais pas t'ennuyer en te racontant ma vie, simplement te dire ce qu'a représenté M pour moi, je garderai de lui le souvenir de quelqu'un de droit, généreux, attentionné, à l'optimisme communicatif.

Je te souhaite bon courage, je veux te transmettre tout mon soutien et mon amitié en souvenir d'un ami, peut-être virtuel mais qui pour moi à cette époque, a compté plus que n'importe quelle personne de ma vie réelle.

Posté par akito à 21:19 - Spécial - Un com ? [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire