Oyakodon Baka

Blog généraliste.

samedi 12 mars 2011

14 no blues

Ça commençait plutôt bien : nouveau job, nouveaux collègues, nouveau bureau, nouvelle ambiance. On me dit que je m'intègre bien, je deviens rapidement autonome, je fais mes preuves, je fais mon chemin, tout va bien dans le meilleur des mondes. Et bam. Le voilà. Au moment où je m'y attendais le moins, il resurgit.Et quand il resurgit, c'est toujours avec une même caractéristique : c'est toujours bizarrement, celui qui ne fait pas attention à moi. Ou si peu. Jamais suffisamment, en tout cas. Si encore le sentiment était partagé, tout... [Lire la suite]
Posté par akito à 00:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 3 décembre 2009

Mon propre boulot me dégoûte

Je ne suis pas fier de ce post. Mais il faut que ça sorte. Dans un mois, j'aurai changé de travail. Et aujourd'hui par exemple, je me suis dit qu'il était grand temps que ça arrive, et que finalement je ne regretterai pas grand-chose à mon travail actuel. Sinon la bonne ambiance. On pourrait dire que mon boulot à l'hôpital consiste actuellement à contribuer à l'assistanat général. Si je n'étais pas là, les gens iraient chez leur médecin traitant, chercheraient un autre médecin en ville si le leur est absent, ou iraient aux... [Lire la suite]
Posté par akito à 22:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 12 novembre 2009

Cher Maître,

Je ne pensais pas vous réécrire un jour, mais ce que j'ai à vous annoncer aujourd'hui est suffisamment important pour me permettre cette exception. Ce poste que vous m'avez offert et que j'occupe depuis maintenant plus de 3 ans, j'ai décidé de le quitter. J'aime ce travail, je vous suis encore une fois reconnaissant de me l'avoir donné, quelles qu'aient été vos motivations à l'époque. Après tout, ce que je vais vous dire, peut-être l'avez-vous toujours pertinemment su. Mais comme me l'a dit si justement votre successeur, j'étais... [Lire la suite]
Posté par akito à 23:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 2 juillet 2009

Cher Maître,

Je suis aujourd'hui certain que vous m'avez menti. Et je suis aujourd'hui plus que jamais, déçu de votre comportement que je ne comprendrai certainement jamais. Ma collègue, revenue d'Allemagne spécialement pour obtenir de vous une attestation de stage, simple formalité administrative s'il en est, avait fini par vous harceler chaque jour pour ce papier, annulant ses réservations de train jour après jour, et pour cause elle pensait - à juste titre - que ce ne serait que l'affaire d'une demie-journée. J'étais loin de me poser la... [Lire la suite]
Posté par akito à 20:24 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
samedi 28 mars 2009

Cher Maître,

J'espère que votre nouveau poste est à la mesure de vos attentes. Ici et ailleurs, dans le bureau de grandes sommités probablement vexées de n'en avoir rien su, on se demande pourquoi vous êtes allé vous enterrer du jour au lendemain dans cet établissement perdu. On se le demande, mais à présent cette question n'est plus posée avec regret, mais avec simple curiosité.Ici, tout le monde va bien, aussi bien que possible. Votre absence est pour moi regrettable d'un point de vue humain. J'aimais discuter et plaisanter avec vous,... [Lire la suite]
Posté par akito à 18:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 6 janvier 2009

Cher Maître,

Jusqu'ici je n'avais pas réellement eu à me préoccuper de ma carrière, elle suivait son cours simplement, le cours normal des choses, un peu trop normal d'ailleurs, ma méfiance et dans une certaine mesure, ma motivation s'étant trouvées peu à peu endormies par vos belles paroles. Je ne vous en veux pas de partir, je déplore et regrette cela dit beaucoup de choses. Je regrette de n'avoir pas profité plus souvent de votre savoir, de votre bienveillance, de votre aile protectrice quand j'en avais l'occasion. Je déplore que votre... [Lire la suite]
Posté par akito à 23:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 22 décembre 2008

Cher Maître,

Je repense encore régulièrement à ce que vous m'avez raconté. J'aimerais dire que je suis choqué, révolté, mais ce serait mentir : en réalité, votre histoire ne m'étonne pas outre mesure. Elle ne m'a d'ailleurs pas plus étonné que ça quand vous m'en avez parlé.Cette femme vous a demandé les photos de son bébé décédé, photos qui ont été prises durant l'autopsie du malheureux nouveau-né. Afin de les mettre sur son blog.C'est ce qu'elle vous a dit. Elle aurait pu avoir la décence de mentir, si je puis dire. Elle aurait pu dire qu'elle... [Lire la suite]
Posté par akito à 13:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 4 novembre 2008

Histoires de tube digestif

En regardant distraitement un jeu télévisé à midi, mon attention est soudainement retenue par une candidate qui annonce fièrement à l'antenne, devant la France entière, le nom qu'elle vient de donner à son bébé. "Méléna". Si elle s'était renseignée avant de bricoler elle-même un prénom débile comme c'est la mode depuis quelque temps, elle aurait pu éviter à sa fille de futures longues années de moquerie, où elle se fera appeler "gros caca noir qui pue". A propos !... Pour rester dans le sujet. Je vois... [Lire la suite]
Posté par akito à 13:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
dimanche 2 novembre 2008

Cher Maître,

je vous souhaite une bonne garde ce week-end.Le petit C. n'a pas eu sa pH métrie de 24h, vous savez, celle que vous aviez fini par lui prescrire sous la pression de la mère, insistant pour que l'on trouve le mal qui causait ces prétendus vomissements... Elle n'a pas eu lieu car, tenez-vous bien, la mère ignorait que c'était un examen aussi barbare !!! D'ailleurs, elle a dit qu'elle ignorait ce que c'était. Vu le temps que vous passez à lui expliquer et à lui réexpliquer toutes sortes de choses, ce qu'elle avance me laisse pensif.... [Lire la suite]
Posté par akito à 17:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 23 septembre 2008

Sauvé par le scope

Je disais que ce métier n'avait que peu d'avantages. Oui, mais quelques petits avantages non négligeables.Il y a quelques jours je me suis fais arrêter pour excès de vitesse : 70 km/h au lieu de 50, en agglomération, et en pleine accélération. Dans une ville pleine de boulets, parfois je me laisse aller quand je vois une grande voie toute vide. Le monsieur contrôle mes papiers après m'avoir annoncé ma honteuse performance routière. Je glisse avec mon air le plus humble que je me rends à ma garde à l'hôpital tout proche, et que j'ai... [Lire la suite]
Posté par akito à 22:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]